Focus sur le métier de chirurgien

Le métier de chirurgien n’est pas donné à tout le monde car il est très complexe et exige des capacités et des qualités sortant de l’ordinaire. Ce qui ajoute à la difficulté de ses tâches, c’est le fait qu’il doit interagir avec d’autres professionnels médicaux et c’est lui qui en est le chef d’orchestre, notamment dans le bloc opératoire. En fait, à chaque opération, c’est sa responsabilité qu’il engage personnellement et de manière directe.

Être chirurgien réclame des qualités exceptionnelles

Selon sa spécialité, un chirurgien intervient pour apporter des soins spécifiques. Son rôle peut être de nature vitale lorsqu’il a à retirer des organes vitaux ou une partie d’organes vitaux si ceux-ci sont par exemple atteints d’une tumeur ou d’un cancer avéré. Mais parfois, l’intervention à effectuer concerne juste l’ablation d’une appendicite ou d’une péritonite ou encore la pose de prothèses.Naturellement, chacune de ces interventions comporte toujours une part de risques, même si certaines peuvent paraître banales ou faciles à soigner, et un chirurgien sérieux en est parfaitement conscient.

Les nombreuses et difficiles missions d’un chirurgien

C’est évident, pour être chirurgien, il faut obligatoirement être hyperqualifié. C’est tout à fait logique et normal car c’est de la santé des malades dont il faut s’occuper et bien souvent, de leurs vies. Prenons le cas d’un chirurgien cardiaque : il agit sur L’organe des plus vitaux pour ne pas dire LE premier. Il faut donc qu’il possède toutes les connaissances et toutes les techniques nécessaires à l’intervention car il ne peut se permettre aucune erreur, il y va de la vie du patient. La mission d’un chirurgien orthopédiste n’est pas non plus des moindres car il se charge de tous les traumatismes touchant l’ossature et le squelette. Le chirurgien ophtalmologiste lui, traite et opère les yeux, ce qui exige un sens de la précision haute définition, tandis qu’un chirurgien ORL doit effectuer des opérations au niveau de la bouche et des dents, classées comme des opérations lourdes. Dans tous les cas, quels que soient les spécialisations d’un chirurgien, ses missions exige une expertise sans faille, toujours mise à jour et parfaitement maîtrisée.

Les autres responsabilités d’un chirurgien

A part les opérations proprement dites, ou plutôt, avant celles-ci, un chirurgien fait faire au préalable des examens médicaux, poussés parfois. Sur la base des résultats, il pose un diagnostic sûr et s’entretient avec son patient pour lui expliquer clairement son état de santé. Il lui expose ensuite les différentes options thérapeutiques possibles dans son cas, en vue de le soigner, et si une intervention chirurgicale se présente comme le seul recours envisageable, il lui détaille l’opportunité d’une telle opération et d’autres informations relatives à cette intervention. Ensuite, il réalise l’opération en collaboration avec des anesthésistes, des assistants et d’autres médecins. Mais ses responsabilités ne s’arrêtent pas là puisqu’il doit prescrire les traitements et les médicaments post-opératoires et effectuer un suivi de son patient même lorsque celui-ci aura déjà quitté le centre hospitalier où il a été admis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *