Formez-vous correctement au métier de peintre en bâtiment

Le métier de peintre en bâtiment est très important parce que celui-ci intervient pour donner la touche finale à un chantier de construction ou de rénovation. Avant que l’entrepreneur remette les clés au client, il faut absolument que le peintre en bâtiment ait fini à 100 % sa part.

Le travail d’un peintre en bâtiment

Quelle que soit la qualité du travail de l’entrepreneur, de l’architecte et de tous les ouvriers, sans la tâche du peintre en bâtiment, le résultat n’est pas des plus flatteurs. D’ailleurs, aucun client n’accepterait qu’on lui remette son bâtiment sans qu’il soit peint comme cela est spécifié dans le cahier des charges. Et la peinture comprend, non seulement l’extérieur, c’est-à-dire la partie visible mais aussi l’intérieur, les murs, les plafonds et parfois, le sol. Et cela est valable aussi bien pour les magasins que pour les bureaux, les appartements comme les maisons, les lieux publics et les demeures privées. Le rôle du peintre en bâtiment est de recouvrir toutes les surfaces dans le but de les protéger mais aussi dans un but esthétique, en fonction de la demande du client. Il peut, au départ, donner son avis ou conseiller le client, mais il n’a pas le droit de prendre des initiatives personnelles.

En quoi consistent les formations ?

Les formations pour devenir peintre en bâtiment vous apprennent à préparer votre chantier. Car il n’est pas question de peindre les murs et les plafonds tels quels, il faut la mise en place en amont. De quoi parle-t-on ? Vous allez apprendre à préparer les surfaces, à poser l’enduit, à nettoyer les surfaces au besoin, à les décaper, à les poncer. C’est seulement lorsque toutes les surfaces seront propres que le travail de peinture proprement dit peut commencer. Les formations vous aideront à savoir choisir les coloris qui donneront le résultat escompté. Durant le cursus, on vous enseignera de quelles façons passer la peinture, la première puis la seconde et peut-être la troisième couche. On vous apprendra également à tenir et à utiliser au mieux les rouleaux, pour les grandes surfaces et les pinceaux, pour les coins et les finitions. Vous apprendrez aussi comment poser des papiers peints au lieu de peinture ou de poser les deux, comment découper les vitres et les installer, etc. Et puisque vous aurez à travailler souvent dehors, mais aussi à l’intérieur, vous allez être formé sur la façon de se tenir sur une échelle ou sur un échafaudage.

Les formations auxquelles vous pouvez accéder

Si ce travail vous intéresse, voici les formations que vous pouvez suivre : si vous avez un niveau CAP, une formation CAP peintre applicateur de revêtement, ou un BP peinture applicateur de revêtements. De niveau bac, le bac pro aménagement-finition du bâtiment dominante peinture, vitrerie, revêtement ou dominante plâtrerie, peinture. Pour le niveau bac+1, c’est la MC complémentaire peinture décoration, et pour le bac+2, un BTS AF aménagement-finition, un BTS enveloppe du bâtiment : conception et réalisation. Et niveau bac+3, licence pro métiers du BTP : bâtiment et construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *