Opticien-lunetier : un métier intéressant

Un opticien-lunetier est aussi appelé tout simplement opticien ou lunetier. Il se charge de la conception, de l’ajustement si nécessaire et du montage de lunettes correctrices de tous genres.

Qu’est-ce qu’un opticien-lunetier ?

Son rôle consiste aussi en la vente de tout appareil de correction de la vue, de lunettes et de lentilles. Ce n’est pas un simple commercial car un opticien est un professionnel de la santé avant tout. En fait, son travail se situe entre le côté technique de la profession et celui de conseiller commercial. A la base, même s’il est seul dans son magasin, il collabore de près avec un ou plusieurs médecins ophtalmologistes. Ceux-ci rédigent les prescriptions et l’opticien les exécute. Il peut aussi bien travailler dans un établissement d’optique mais aussi dans sa propre entreprise. Aujourd’hui, le contexte fait qu’il est assez facile pour les jeunes diplômés de se faire embaucher et le plus souvent, en contrat à durée indéterminé. Le fait est que le marché de l’optique est en plein essor en France car il semble qu’environ 50 % des Français ont besoin d’un équipement optique.

Des qualités essentielles pour devenir opticien

Le métier d’opticien exige certaines qualités bien spécifiques telles que la minutie et le sens de la précision. Cela est utile pour pouvoir manipuler et régler des éléments de très petite taille dans les équipements optiques. Il est vrai que de nos jours, les opérations de montage ne se font plus manuellement, néanmoins, il faut les surveiller, ce qui implique une excellente vision. Afin de satisfaire sa clientèle, mais qui sont aussi des patients avant toute chose, un opticien doit faire preuve de gentillesse, de disponibilité et de patience. Il doit savoir conseiller sur les montures et les lentilles appropriées, selon les goûts et les affinités de chacun.

Les différentes missions d’un opticien

Avant d’être un commercial, un opticien est d’abord un conseiller de confiance. Il propose des solutions techniques mais aussi techniques, sur la base des envies du client. Outre la monture, il conseille aussi sur les verres correcteurs, incassables, antireflets ou en plastique. Après que le client ait pris sa décision, il procède à l’adaptation et au montage en taillant éventuellement les verres et en les ajustant à la monture. Il se sert de divers appareils pour ce faire. Une fois le montage effectué, il s’assure que les lunettes sont bien confortables pour le client et esthétiques comme il les a commandées.

Les formations appropriées

Afin d’accéder au métier d’opticien, la meilleure formation est le BTS opticien-lunetier, le fameux BTSOL. Après un Bac S ou un Bac STI spécialité génie optique, il se prépare en 2 ans. L’admission n’est pas donnée car elle est très sélective. Elle se fait sur entretien et sur dossier. Pour devenir assistant d’un opticien, un bac professionnel optique-lunetterie est tout à fait adaptée, mais uniquement pour une fonction intermédiaire. Il y a aussi le CAP « monteur en optique lunetterie » qui permet d’accéder au métier de monteur de lunettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *